Retour

Comment choisir son chauffage pour chantier ?

chauffage pour chantier

08 oct. 2021

Sur un chantier, s'équiper d’un chauffage est indispensable pour vous réchauffer et vous permettre de travailler dans de meilleures conditions.

Mais, en plus d’améliorer votre confort, le système de chauffage est parfois aussi utilisé comme déshumidificateur, pour sécher et assainir certaines pièces. Comment choisir alors un chauffage de chantier adapté à vos besoins ? Suivez notre guide.

Quelle énergie choisir pour son chauffage de chantier ?

Le choix de l’énergie utilisée dépend de vos besoins et des espaces que vous devez chauffer.

Le chauffage électrique de chantier

Le radiateur électrique est le type de chauffage de chantier dont l’installation est la plus facile et rapide.

Le chauffage mobile le plus courant est le canon à air chaud. Il s’agit d’un radiateur soufflant à air pulsé qui se présente généralement sous la forme d’un cylindre. Facilement réglable grâce au thermostat d’ambiance, le ventilateur possède plusieurs niveaux de chauffe, notamment la mise hors gel.
Apprécié pour son autonomie et son poids relativement léger, cet appareil mobile se déplace facilement sur vos postes de travail, grâce à ses roulettes.
Pour ces générateurs d’air chaud, le choix de la puissance de la résistance et du débit d’air dépend du volume à chauffer.

Il existe un autre chauffage d’appoint électrique : le panneau rayonnant. Ce radiant infrarouge diffuse une chaleur douce très agréable.

Le chauffage à gaz de chantier

Plus encombrant, cet appareil de chauffage, qui affiche une plus grande puissance, vous permet de chauffer de plus grands volumes. Fonctionnant au gaz propane ou butane, les émissions de gaz issues de la combustion sont toxiques. C’est pourquoi il est nécessaire de le raccorder à un conduit d’évacuation ou de l’installer en plein air ou encore dans des espaces possédant un bon système de ventilation ou de traitement de l’air. Les radiateurs soufflants possèdent la meilleure puissance calorifique et leur montée en température est rapide.

Sur des petits chantiers extérieurs, un chauffage d’appoint au gaz radiant peut être envisagé. Ces modèles, équipés d’une bouteille de gaz, d’un flexible et d’un détendeur, sont plus faciles à transporter. De plus, grâce à leur système de chauffe par rayonnement infrarouge, le confort thermique est nettement amélioré.

Le chauffage au fioul pour un chantier

Encore plus lourds et volumineux que les chauffages au gaz, ces systèmes affichent un très haut rendement. Ils sont utilisés pour chauffer des entrepôts ou des chantiers ouverts mais sont à éviter dans un espace intérieur clos.
On distingue :

  • Les appareils à combustion directe qui utilisent un combustible pour fonctionner, les gaz de combustion contiennent, entre autres, du monoxyde de carbone, très dangereux. C’est pourquoi il est préférablement utilisé en chauffage extérieur ou dans un local très bien ventilé.
  • Le chauffage au mazout à combustion indirecte possède une unité extérieure. L’évacuation des fumées toxiques se fait ainsi directement dans l’air ambiant extérieur. Cette installation de chauffage est sans danger pour votre santé et celle des personnes travaillant avec vous.

Quels sont les critères à prendre en compte pour choisir son chauffage de chantier ?

Le choix dépend de plusieurs facteurs :

  • La surface de chauffe, elle vous permet de calculer la puissance qu’il vous faut. En intérieur, on considère qu’il faut une puissance de 100 Watts pour chauffer 1 mètre carré. Sur un chantier, les espaces peuvent être ouverts sur l’extérieur ou mal isolés. Il est ainsi nécessaire d’ajouter environ 20%.
  • Pour un chantier en intérieur, et en particulier si vos travaux se situent dans des ERP, Établissements Recevant du Public, tous les chauffages à combustion, fioul et gaz, sont strictement interdits.
  • Pour le séchage d’un chantier, mieux vaut envisager un modèle avec soufflerie, que ce soient des radiateurs électriques ou au gaz. Les émissions des vapeurs de combustion des autres systèmes de chauffage risquent au contraire d’augmenter le taux d’humidité.
  • Les contraintes de branchement, certains modèles électriques affichant une forte puissance réclament une alimentation en courant triphasé de 380 V. Veillez à bien vérifier avant que l’alimentation électrique ne soit pas uniquement du monophasé, à moins que vous ne possédiez un groupe électrogène.

En résumé

  • Trois sources d’énergie et des puissances variées en fonction de vos besoins : électricité, gaz et fioul.
  • Des modèles performants offrant une montée en température rapide : le chauffage à air pulsé avec soufflage. Attention toutefois à la consommation d’énergie qui est vite importante.
  • Des appareils de chauffage qui peuvent chauffer de grandes surfaces. Le chauffage diesel à combustion indirecte est capable de chauffer plus de 1000 m3.

Laisser un commentaire

 

* Champs obligatoires

Projet

Salle de bains

Projet

Chauffage / Climatisation